Accueil > e-ciné > Ecole Nationale des Beaux Arts de Paris > Kazaksthan, Naissance d’une Nation de C. Barani et G. Reynard

Kazaksthan, Naissance d’une Nation de C. Barani et G. Reynard

Ecole Nationale des Beaux-Arts de Paris - 2010

samedi 6 février 2010

À l’initiative de l’association Les Yeux de l’Ouïe, des cinéastes documentaristes poursuivent une réflexion publique dans un atelier ouvert à tous, une réflexion qui réactive un espace critique susceptible d’explorer la puissance d’un cinéma documentaire s’attachant à renouveler ses formes
et son mode de présence au monde. Quel geste cinématographique aujourd’hui ?

Kazakhstan, Naissance d’une Nation de Christian Barani et Guillaume Reynard

65’ - 2008 - Atopic/Arte-La Lucarne

Ce film est le troisième volet d’une trilogie réalisée avec Guillaume Reynard sur le kazakhstan contemporain.

Dans le chantier de la nouvelle capitale kazakhe, Astana, le portrait saisissant d’une société dirigeante qui du passé soviétique fait table rase. En 1998, sept années après l’indépendance du pays, le dictateur président Kazakh, Noursoultan Nazarbaiev, décide de déplacer la capitale d’Almaty à Akmola, dans les steppes du nord. De vertigineuses tours de verre sortent de terre financées par les exportations de pétrole.

Christian Barani et Guillaume Reynard regardent vivre la nouvelle oligarchie, dans les oripaux standardisés et clinquants de la richesse. Ils construisent un portrait sensoriel et fragmenté du Kazakhstan. Sous les néons des discothèques et des salons d’apparat, ils nous promènent à travers les fantasmes d’un nouveau monde capitaliste en construction.Ils s’attachent à représenter la fiction qui dans chaque scène semble avoir précédé le réel.

Séance en présence des réalisateurs Christian Barani et Guillaume Reynard

 

Portfolio

Partager

Répondre à cet article

Nos autres sites

Retour haut de page

Envoyer un message