Accueil > e-ciné > Ecole Nationale des Beaux Arts de Paris > Bienvenue à Bataville de François Caillat

Bienvenue à Bataville de François Caillat

Ecole Nationale des Beaux-Arts de Paris - 2009

mercredi 14 janvier 2009

À l’initiative de l’association Les Yeux de l’Ouïe, des cinéastes documentaristes poursuivent une réflexion publique dans un atelier ouvert à tous, une réflexion qui réactive un espace critique susceptible d’explorer la puissance d’un cinéma documentaire s’attachant à renouveler ses formes
et son mode de présence au monde. Quel geste cinématographique aujourd’hui ?

Bienvenue à Bataville de François Caillat

France - 86 mn - 2007 - Unlimited Films/Les films Hatari/INA

En Lorraine, dans un coin de la Moselle, une expérience économique et sociale d’un genre nouveau a vu le jour en 1932. L’homme qui voulait chausser l’humanité entière, Tomas Bata, avait décider de créer là un de ses laboratoires de la modernité. Le lieu s’est appelé Bataville avec, à côté de l’usine de chaussures Bata, une cité modèle et une communauté de vie. Le film raconte l’invention de cette utopie et son histoire édifiante. “ Le film explore cette époque en pointant ses évidentes contradictions : comment pouvait-on être heureux dans un environnement quotidien si normé ? Comment pouvait-on vivre des années durant, sous la coupe d’un tel paternalisme ? Voilà bien le paradoxe que ce film veut découvrir et mettre en scène : la soumission plus ou moins consciente, la "servitude volontaire” dont parlait autrefois Etienne de La Boétie, l’aliénation où se conjuguent le bonheur et l’exploitation”. François Caillat

Séance en présence du réalisateur François Caillat

Portfolio

Partager

Répondre à cet article

Nos autres sites

Retour haut de page

Envoyer un message